Accords d’échange

© Jean-Jacques Bouhon

La Fémis place le développement de ses relations internationales au premier rang de ses priorités, notamment en mettant en place des programmes d’échanges pour chacun des départements d’enseignement avec des grandes écoles de cinéma dans le monde.

PARTEMENTALISATION : Beijing Film Academy (Pékin, Chine) et Tokyo University of the Arts (Yokohama, Japon)

En fin de 3e année, les 6 étudiants réalisateurs partent en Asie pour séjourner dans deux écoles (la BFA à Beijing et Tokyo University of the Arts à Yokohama).

Présentation de la Beijing Film Academy
Etablie en mai 1950, La Beijing film Academy (BFA) est l’une des plus anciennes écoles nationales dispensant un enseignement aux arts visuels. La BFA offre une formation (niveau licence et master) dans tous les métiers du cinéma : scénario, analyse de film, réalisation, production en cinéma et télévision, direction artistique en cinéma et télévision, art dramatique, publicité, animation, son, image, photographie et distribution.
La BFA a formé des cinéastes chinois très importants, parmi lesquels Chen Kaige, Zhang Yimou, Jia Zhangke, Wang Xiaoshuai ou encore Zhang Yuan.

Présentation de GEIDAI
La Tokyo University of the Arts - Geidai a créé la Graduate School of Film and New Media en 2005. Cette école offre un programme de Master et de doctorat. Les trois sections (cinéma, animation et médias) ont été créées en même temps. La formation se déroule sur deux ans dans un cursus très dense. La section cinéma comporte 7 départements : réalisation, scénario, production, image, son, montage et décor ; et 6 étudiants sont acceptés par département. Pendant les deux années d’étude, chaque étudiant réalise environ 5 films (en différents formats, HDV, 16mm, 35mm…).

Les réalisateurs partent pendant 4 semaines à Beijing pour participer à un atelier de co-réalisation d’un documentaire avec les étudiants de la BFA et séjournent ensuite deux semaines à Yokohama pour suivre des cours théoriques et pratiques.
En retour, deux étudiants réalisateurs de la BFA sont accueillis à La Fémis et participent à l’atelier « bande sonore » aux côtés des étudiants scénaristes de 3e année et réalisent un documentaire sur Paris.
Et les étudiants producteurs de Geidai viennent à La Fémis en janvier suivre un atelier intense de cours théoriques et pratiques en anglais comprenant une présentation du système de financement du cinéma français, des études de cas de films asiatiques sortis en France avec des rencontres professionnelles.

PARTEMENT SCÉNARIO : Columbia University (New York, Etats-Unis)

Présentation de Columbia University
Le département cinéma de Columbia University propose un cursus articulé autour du film comme vecteur d’histoire. Cette approche se retrouve, à divers degrés, dans chacun des cours dispensés. L’enseignement aborde la réalisation, l’écriture et la production, ainsi qu’une formation à la technique et en histoire/théorie. Durant la première année, tous les étudiants suivent un programme général et obligatoire d’ateliers et de cours théoriques avant de choisir leur spécialisation en scénario, réalisation ou production.

Contenu de l’accord d’échange
Pendant 1 mois, les étudiants en scénario de 3e année participent à un atelier sur l’écriture de série télévisée dirigé par un professeur - scénariste, avec 6 autres étudiants de Columbia. Les étudiants de La Fémis ont également la possibilité d’assister en tant qu’auditeurs libres à d’autres cours dispensés à Columbia University.
En retour, La Fémis accueille 2 étudiants réalisateurs de 4e année de Columbia University pendant 3 semaines pour participer à l’atelier « Lumière naturelle » avec les étudiants en image de 3e année. L’objectif est de sensibiliser les étudiants réalisateurs américains aux techniques de l’image en lumière naturelle (en intérieur ou en extérieur), et de leur faire comprendre les incidences des choix techniques de format de camera et d’optique sur la forme du film.
La Fémis accueille également 3 étudiants producteurs de 2e ou de 4e année de Columbia qui suivent pendant six semaines le programme de l’Atelier Ludwigsburg-Paris autour des coproductions européennes, incluant un stage de deux semaine chez un exportateur pendant le Festival de Cannes.
A cet échange d’étudiants s’ajoute l’intervention d’un professeur de scénario de Columbia durant cinq semaines à Paris en juin pour les étudiants producteurs de 2e année.

PARTEMENT MONTAGE ET SCRIPTE : École Cantonale d’Arts de Lausanne-ECAL (Suisse)

Présentation de L’ECAL
Fondée en 1821, l’ECAL est une Haute école d’art et de design. Depuis la rentrée 2006, l’ECAL offre une formation de niveau master en cinéma, dans le cadre de la filière master mise en place par le Réseau cinéma suisse, comprenant la HGKZ (Zurich), l’UNIL (Lausanne), l’UNIZH (Zurich) et la HES-SO (Lausanne, Genève).
La formation de niveau master s’organise autour de la spécialisation choisie par chaque étudiant : réalisation, scénario, montage. La formation est essentiellement orientée sur la pratique. Le temps de travail est partagé entre la spécialisation et les ateliers (production, écriture de scénario, image, son, découpage, mise en scène, montage, etc.).

Contenu de l’accord d’échange
Les étudiants monteurs de 3e année de La Fémis partent cinq semaines à l’ECAL monter les films de fin d’études (fiction ou documentaires) des étudiants réalisateurs de dernière année. Les étudiants scriptes de 3e année participent en amont aux tournages de ces films, qui sont ensuite mixés à La Fémis.

En retour, La Fémis accueille un ou deux étudiants de l’ECAL qui suivent le programme du département montage pendant un mois, ainsi que d’autres étudiants de différents département en fonction des besoins d’enseignement de l’ECAL

PARTEMENT SON : VGIK (Moscou, Russie)

Présentation du VGIK
Le VGIK est un établissement d’enseignement professionnel supérieur basé à Moscou fondé par Vladimir Gardine en 1919. Cette école forme au cinéma, à la vidéo, à la télévision et aux autres arts de l’écran. Le modèle du VGIK est celui d’une université sur cinq ans avec environ 2 000 étudiants qui combine des cours et des travaux pratiques. La scolarité se divise en cours le matin et des travaux pratiques l’après-midi.
Le VGIK compte les départements d’enseignement suivants : réalisation, production, son, multimédia, acteurs, image, scénario et critique.

Contenu de l’accord d’échange
6 étudiants en son du VGIK participent pendant deux semaines en mars à un module d’enseignement sur la prise de son direct avec le concours de comédiens et les étudiants en son de 3e année de La Fémis.
En retour, ces derniers séjournent deux semaines à Moscou en avril pour suivre un module sur l’enregistrement de la musique au sein des studios Mosfilm à Moscou.

PARTEMENTCOR : Film and Television Institute of India-FTII (Pune, Inde)

Présentation de FTII
Située en face des archives nationales du cinéma, FTII est une école autonome sous la tutelle de du Ministère de l’information et de la TV. Elle offre une formation pratique et intensive et propose 2 programmes : cinéma et programme TV. Les étudiants sont peu nombreux et apprennent essentiellement par la pratique et le dialogue avec les intervenants. Les départements enseignés sont réalisation, image, montage, son, décor, acteur, scénario et animation.

Contenu de l’accord d’échange
Les étudiants en décor de La Fémis de 4e année séjournent pendant un mois à Pune en février pour comprendre la pratique du décor en Inde en collaborant sur les tournages des courts métrages.
En retour, La Fémis accueille deux étudiants indiens du département décor pendant 4 semaines qui participent à un atelier un module de cours du département décor enseigné en anglais ainsi que deux autres étudiants du département montage qui suivent une formation sur les effets spéciaux. Ce programme est soutenu par l’Ambassade de France en Inde.

PARTEMENT SCRIPTE : INSAS (Bruxelles, Belgique)

Présentation de l’INSAS
L’INSAS (Institut national supérieur des arts du spectacle et des techniques de diffusion) est installé à Bruxelles. Il regroupe dans le domaine du cinéma une option de réalisation et trois options techniques. Dans le domaine du théâtre, une option d’interprétation dramatique et une option théâtre ouvrant sur la mise en scène, l’écriture, les techniques de plateau, la production, la réalisation radiophonique. Elle privilégie, dans une approche commune du travail artistique, l’apprentissage de la pratique instrumentale et de la réflexion au sein d’équipes.
La structure de l’enseignement se subdivise au sein de l’audiovisuel en 4 options : réalisation (film, radio-télévision), image, son, montage.

Contenu de l’accord d’échange
Les étudiants scriptes de La Fémis participent aux tournages des films de fin d’études de l’INSAS et réciproquement.

PARTEMENT DISTRIBUTION / EXPLOITATION ET IMAGE : HFF (Munich, Allemagne)

Présentation de la HFF
Créée en 1966, la HFF est financée par l’état de Bavière. Elle compte 350 étudiants et forme sur un cursus de quatre ans aussi bien aux métiers du cinéma que de la télévision. Elle est divisée en 7 départements : Sciences des Médias, Technologie du Cinéma et de la Télévision, Fiction cinéma et TV, Documentaire et Journalisme TV, Production et Médias, Scénario, Image. Elle compte à ce jour 1800 diplômés, dont Byambasuren Davaa et Luigi Falorni (L’Histoire du Chameau qui Pleure, film de fin d’études), Florian Henckel (La Vie des Autres, initié comme film de fins d’études), Roland Emmerich…

Contenu de l’accord d’échange
Les étudiants en 2e année du département distribution/exploitation suivent pendant deux semaines un atelier commun avec les étudiants du département Production et Medias de la HFF (une semaine à Paris, une semaine à Munich). Les étudiants allemands et français travaillent ensemble autour de la problématique de la diffusion des films en France et en Allemagne : rencontre avec des professionnels, analyse comparée des marchés français et allemand, exercices pratiques de stratégie de sortie de films allemands en France et français en Allemagne.

Les six étudiants en image de La Fémis de 3e année participent à l’atelier Night Shoot (filmer de nuit) et en retour les six étudiants en image de HFF suivent l’atelier cinémascope.

Autres partenariats avec des écoles étrangères

Filmakademie de Baden-Württemberg (Ludwigsburg, Allemagne)

Présentation de la Filmakademie de Baden-Württemberg
La Filmakademie Baden-Württemberg a été fondée en 1991 à Ludwigsburg. Plus de 300 professionnels interviennent chaque année auprès des étudiants et accompagnent leurs projets. L’école a créé un institut d’animation, d’effets spéciaux et de postproduction numérique. Elle est partenaire de La Fémis dans l’Atelier Ludwigsburg-Paris.

Contenu du partenariat
Une équipe complète de film (scénario, réalisation, production et image) d’étudiants de la Filmakademie réalise pendant quinze semaines un court métrage de fiction dans les mêmes conditions que les étudiants de 3e année de La Fémis.

FUC Universidad del Cine (Buenos Aies, Argentine)

Présentation de la FUC
Créée en 1991 et reconnue par le Ministère de la Culture et de l’Education de la République d’Argentine, cette école est située à San Telmo, quartier historique de Buenos Aires. Elle accueille plus de 1 000 étudiants et a produit plus de 700 courts métrages 16mm et 35mm.
La FUC s’est fixée trois objectifs : favoriser un espace de création en rendant possible la réalisation de nouveaux projets, donner la priorité à l’éducation cinématographique en l’intégrant dans le cadre d’un enseignement de culture générale et devenir un lieu de production permettant d’insérer professionnellement ses étudiants.

Contenu du partenariat
Trois étudiants du département image de la FUC suivent un programme de deux mois à La Fémis comprenant un atelier sur la lumière et un cours sur l’assistanat. ils participent ensuite aux tournages des exercices trucage des étudiants monteurs et sont assistants sur les tournages des films de 3e année.

Plaquette internationale

Si vous ne pouvez pas afficher de document PDF sur votre machine, vous pouvez télécharger Acrobat Reader.