AIMS Artiste Intervenant en Milieu Scolaire

Grâce à l’initiative et au soutien des Fondations Rothschild, La Fémis avec les cinq écoles d’art membres de PSL (le Conservatoire national supérieur d’art dramatique, le Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, l’École nationale supérieure des Arts Décoratifs et l’École nationale supérieure des beaux-arts) se sont associées afin de créer à la rentrée 2016 une formation post-diplôme d’Artiste Intervenant en Milieu Scolaire (AIMS).

La formation AIMS a pour objectif d’apporter à de jeunes artistes récemment diplômés de ces écoles supérieures d’art, les compétences professionnelles nécessaires à l’intervention artistique avec des élèves et à la conduite de projets dans le cadre scolaire. Ce projet s’inscrit dans les orientations du plan gouvernemental en faveur de l’éducation artistique et culturelle et répond à la volonté de favoriser l’accès aux pratiques artistiques dès l’école primaire.

La dimension pluridisciplinaire, en favorisant les croisements d’expérience et les échanges artistiques, enrichira à la fois les projets artistiques conduits par les jeunes artistes en milieu scolaire et la dimension didactique et réflexive attachée à la formation.
Un soutien académique et financier à cette nouvelle formation, qui s’intègre dans la politique de développement de formations innovantes de cette communauté d’établissement d’enseignement supérieur, a été obtenu de PSL.

Retrouvez AIMS sur Facebook !

Ce programme a pour objectif de former des anciens étudiants de La Fémis (promotion 2015, 2016 et 2017 pour l’édition 2017-2018) à l’intervention en milieu scolaire tout en leur permettant de développer leur pratique artistique.

PRÉSENTATION DU PROGRAMME

La sélection s’effectue en trois temps :

– 1. Les candidats doivent adresser au jury un dossier de présélection dans les délais impartis qui comprend un curriculum vitae mentionnant les expériences en milieu scolaire, périscolaire ou socioéducatif, une note d’intention sur le projet artistique proposé et une lettre de motivation.

– 2. Un préjury interne à lÉcole qui reçoit l’ensemble des candidats ayant déposé un dossier de candidature

– 3. Un jury plus large qui associe les partenaires du projet. A l’issue de cette sélection, un candidat est retenu.

DURÉE ETROULEMENT DU PROGRAMME ET ÉVALUATION

La formation se déroule sur la période d’une année scolaire.
Le candidat sélectionné, avec les candidats sélectionnés des autres écoles d’art membres de PSL, suit une formation initiale de 20 heures en début d’année scolaire complétée de rencontres et de séminaires spécialisés en cours d’année. La formation initiale, les séminaires et les rencontres sont destinés à donner aux artistes les informations et les outils nécessaires à la conception et la mise en œuvre d’un projet d’intervention en milieu scolaire.

Par ailleurs, un tuteur est désigné par La Fémis, est chargé du tutorat de l’artiste en formation pendant toute la durée de la résidence. A ce titre, il l’accompagne dans la conception et la réalisation de son projet, dans la rédaction de son mémoire et, si cela s’avère nécessaire, dans ses relations avec l’établissement d’accueil.

L’artiste en formation doit animer un projet artistique et culturel avec une classe du collège ou de l’école qui l’accueille en résidence. L’établissement d’accueil désigne un référent parmi ses professeurs, lequel accompagne l’artiste en formation dans la conduite de son projet au sein d’une classe.

L’artiste en formation dispose dans l’établissement d’accueil d’un espace de travail lui permettant de développer parallèlement ses propres projets artistiques tout en favorisant les échanges et les liens avec les enseignants et les élèves de cet établissement.
Pendant la période scolaire, l’artiste en formation doit consacrer deux heures d’intervention hebdomadaires auprès des élèves d’une classe autour d’un projet artistique. Une présence de 10 à 20 heures hebdomadaires au sein de l’espace mis à sa disposition lui est par ailleurs demandée. L’artiste en formation s’engage à une présence régulière dans le collège ou l’école où il réside et s’engage à consacrer le temps nécessaire à la préparation de la présentation publique finale à laquelle la résidence artistique doit aboutir en fin d’année.

Il lui sera également demandé de rédiger un mémoire sur la pratique artistique en milieu scolaire et la notion de transmission. Ce mémoire reposera principalement sur l’analyse de la spécificité du rôle de l’artiste dans une démarche d’éducation et de transmission, au regard de l’expérience menée pendant l’année. Ce mémoire sera soutenu devant un jury, à l’issue de la formation. Ce jury sera composé selon les mêmes modalités que le jury de sélection et comprendra en outre le tuteur de l’artiste en formation concerné.

Le jury appréciera la réalisation du projet artistique et culturel, l’engagement de l’artiste en formation auprès de la communauté éducative, la qualité de la présentation finale du travail mené dans le cadre de la résidence et le développement de la pratique artistique personnelle de l’artiste en formation.

STATUT DE L’ARTISTE INTERVENANT EN MILIEU SCOLAIRE

L’AIMS est inscrit à La Fémis et a donc le statut d’étudiant de La Fémis.

DIPLÔME

À l’issue de la soutenance, le jury décidera ou non de l’attribution d’un diplôme d’Artiste Intervenant en Milieu Scolaire délivré par La Fémis.