Concours général

© Kristen Pelou

Le concours général, qui permet de rejoindre le cursus principal d’une durée de quatre ans, se déroule chaque année entre début janvier (inscription au concours) et début juillet (publication de la liste des admis). Pour l’année 2017-2018, les candidatures sont closes.

Conditions requises

Le concours général est ouvert aux ressortissants français ou ressortissants de l’Espace Économique Européen (28 pays membres de l’Union européenne auxquels s’ajoutent l’Islande, le Liechtenstein et la Norvège) ainsi qu’aux candidats de la Principauté d’Andorre, de la Principauté de Monaco et de la Confédération suisse).
Tout candidat disposant d’une double nationalité dont l’une relève d’un de ces pays doit obligatoirement se présenter au concours général.
Les candidats doivent être âgés de moins de 27 ans au 1er janvier 2017. Les candidats français doivent avoir validé au moins deux années successives d’études supérieures. Les autres candidats doivent obligatoirement avoir le même niveau (par équivalence). Le concours est également ouvert aux candidats âgés de moins de 30 ans au 1er janvier 2017, titulaires d’un baccalauréat et pouvant justifier d’une activité professionnelle d’au moins quatre ans.
Les candidats ne peuvent pas se présenter plus de trois fois au concours général, tous concours confondus.

Déroulement du concours

Les candidats procèdent à leur inscription au concours par internet, en remplissant le formulaire d’inscription mis en ligne entre le mercredi 4 janvier à 12h00 et le mardi 31 janvier à 22h00 en envoyant les éléments demandés par courrier.
La liste provisoire des inscrits est mise en ligne le vendredi 10 février à 12h00.
Retrouvez plus de détails sur le déroulement du concours en téléchargeant les « Modalités du concours général » (à droite de l’écran).

Le concours général se déroule en trois parties :

- La pré-admissibilité comporte deux épreuves :

  • Un dossier personnel d’enquête, dans lequel le candidat doit interpréter le sujet choisi en réalisant une enquête sur le terrain et en rédigeant son dossier de manière personnelle, originale et sensible. Les 3 thèmes proposés sont accessibles sur le site internet le mercredi 1er février 2017 à 12h00. Le dossier est ensuite remis à l’École lors de la seconde épreuve.
  • Une épreuve écrite d’analyse de film, qui vise à évaluer la capacité des candidats à rendre compte de la singularité et de la cohérence esthétique de la mise en scène exprimée dans l’extrait de film. Cette épreuve, qui dure 3 heures, se déroule le samedi 11 mars 2017 à l’Université Panthéon-Assas, 92 rue d’Assas 75006 Paris. Les résultats de cette première partie sont affichés le mercredi 5 avril 2017 à 17h00 dans les locaux de La Fémis et sur internet. 140 candidats, au minimum, sont déclarés pré-admissibles et autorisés à se présenter à la deuxième partie du concours. Le planning du la 2e partie du concours est publié le jeudi 6 avril à 17h00.

- L’admissibilité comporte une série d’épreuves pratiques (écrites et/ou orales) correspondant à l’option choisie par le candidat lors de l’inscription.

Les épreuves, dont le planning est publié le jeudi 1er juin à 17h00, ont lieu en avril-mai à La Fémis. A l’issue des épreuves de chaque département, 70 candidats au minimum sont déclarés admissibles et autorisés à se présenter en troisième partie. Les résultats de la deuxième partie du concours sont affichés le mercredi 31 mai 2017 à 17h00 dans les locaux de La Fémis et sur Internet.

- L’admission comporte une seule épreuve orale devant un jury de sept professionnels représentant les sept départements d’enseignement. Le candidat est interrogé sur ses motivations, sa culture cinématographique, son ouverture au monde contemporain, ses expériences et sa connaissance du métier qu’il a choisi.

Cette épreuve publique a lieu dans les locaux de La Fémis à partir du lundi 19 juin 2017. La liste des admis est affichée dans les locaux de l’École le vendredi 30 juin 2017 à 18h00.

Informations complémentaires

L’inscription au concours suppose le paiement d’une somme de 134 euros, qui ne peut être en aucun cas remboursée. Ce montant est ramené à 67 euros pour les candidats boursiers qui en auront apporté la preuve au moment de l’inscription (décision finale d’obtention de la bourse). Les frais liés aux déplacements des candidats pour participer aux épreuves sont à leur charge.

Les candidats reçus devront régler à la rentrée des frais de scolarité et des cotisations de sécurité sociale étudiante.

L’enseignement à La Fémis est à plein temps et requiert l’assiduité des étudiants. Un travail en parallèle est donc possible mais seulement les week-ends ou soirées. Pour les étudiants en situation de difficulté, les bourses et aides sociales permettent de les accompagner pendant leurs études.

Les informations concernant les droits de scolarité, bourses, sécurité sociale, logements et restaurants sont consultables à la rubrique Bourses et vie étudiante.