Valérie Donzelli

Intervenante à La Fémis

© Renaud Monfourny

@|LIEN6668359|W1ZhbMOpcmllIERvbnplbGxpLT5odHRwOi8vd3d3LnVuaWZyYW5jZS5vcmcvYW5udWFpcmVzL3BlcnNvbm5lLzMwMzc5Ny92YWxlcmllLWRvbnplbGxpXQ==|@ dirige l’« @|LIEN6668359|W0F0ZWxpZXIgYWN0ZXVycy0+YXJ0aWNsZTE0MyNhY3RldXJzXQ==|@ » des étudiants de 2e année depuis la fin du mois de septembre.

Cet atelier est réalisé en collaboration avec les élèves du CFA du Studio Théâtre d’Asnières. 8 films seront produits par les 6 équipes des étudiants de La Fémis et par 2 étudiants cinéastes invités de la Columbia University en résidence à La Fémis pendant cette période dans le cadre de l’accord d’échanges avec cette université américaine.

Valérie Donzelli mène en parallèle une carrière d’actrice et une carrière de réalisatrice avec le même bonheur.
Elle est comédienne pour Sandrine Veysset, Anne Fontaine ou Elise Girard entre autres.
En 2009, elle réalise son premier long métrage, La Reine des pommes, qui reçoit un bel accueil. En 2010, le succès public et critique de La Guerre est déclarée, qu’elle réalise et interprète aux côtés de Jérémie Elkaïm, l’impose définitivement dans le paysage du cinéma français. Elle réalise ensuite Main dans la main et, pour la télévision, Que d’amour, avec les comédiens de la troupe de la Comédie française, une adaptation du Jeu de l’amour et du hasard de Marivaux.